Donna limite la corsa

Comme on l’a dit dans le match du week-end, le gardien italien du PSG a fait ce qu’il a pu samedi face à Monaco. Sur une journée où les gardiens ont été soit très tranquilles, soit complètement submergés.

Donna a surnagé au PSG. 17 tirs pour Monaco, 9 cadrés, si Gigio prend 3 buts en première mi-temps, il fait également 3 grosses parades (14′, 27′, 42′). Il récidive avec un arrêt réflexe (61′), une parade sur sa ligne (84′) et un énorme arrêt au pied (91′). Quand un gardien sort six grosses parades et qu’il en ramasse trois au fond des filets, cela sent la sale journée. Rein à se reprocher donc, bien au contraire. Allez courage Gigio, il ne reste que 15 journées.