Entre frisson et tension

Voici le week-end qui se profile et avec lui la 3ème journée de championnat de Ligue 1. Cette semaine fut assez agitée, un peu partout. Si on ne peut pas encore parler de crise après deux journées, ici et là on a pu constater quelques crispations, petit tour d’horizon.

La P.S.G., qui cartonne, s’offre ses premières tensions avec un Mbappé boudeur et un Neymar un brin provocateur. Ça tombe mal après leur départ canon, mais Galtier-Campos ont déjà remis dans l’ordre dans la maison (?). Cela fera peut-être la différence cette saison, pensez à la ligue des champions. Marseille n’envie rien à son ami parisien avec un Tudor « carré dans les coins » qui dit ce qu’il fait et puis fait ce qu’il dit, Payet, Dieng et quelques autres sont avertis. L’orage gronde à Marseille.

D’autres clubs s’offrent également un début de saison compliqué: Troyes et Irles n’ont rien réglé, Reims n’a pas bien démarré et Rennes reste scotché. Bref, cette J3 s’annonce déjà un peu critique pour beaucoup d’entraineur.

D’autant que les affiches vont offrir des oppositions de clubs proches au classement: Monaco-Lens, Clermont-Nice, Toulouse-Lorient, Rennes-Ajaccio et bien sûr Lille-Paris, avec un petit parfum particulier pour Galtier.

Alors pour éviter quelques mea culpa, certains clubs ont tout intérêt à gagner ce week-end pour lancer pleinement leur saison: on pense à Lyon, à Rennes, Nice ou encore Strasbourg qui semble en rodage après deux tours. Dans le même temps on attend des confirmations de Lorient à Toulouse en passant par Angers ou Clermont.

Dans une saison morcelée comme celle qui les attend, les patrons et présidents de clubs n’attendront sans doute pas la première pause après quinze journées pour tailler dans le vif. Tout le monde est prévenu, la Ligue 1 c’est reparti, entre frisson et tension.