Game League

la ligue 1 est la ligue des Talents parait-il. Notre Game League renvoie aux statistiques de cette ligue du jeu avec deux items.

Le premier correspond au classement simplifié pour savoir en un coup d’œil où se trouve votre équipe préférée et qui affrontera-t-elle lors de la prochaine journée.

Classement Ligue 1

PlaceÉquipePointsmatchs jouésdifférence de buts
1Paris S.G.602539
2Marseille522523
3Monaco502519
4Lens502519
5Rennes462517
6Lille442513
7Nice412512
8Lorient39252
9Lyon382511
10Reims37257
11Toulouse3225-4
12Clermont3125-9
13Nantes2825-5
14Montpellier2725-10
15Strasbourg2225-13
16Auxerre2125-26
17Ajaccio2125-26
18Brest2025-16
19Troyes1925-21
20Angers1025-32

Dans notre société, comme dans le sport, il faut comparer. On veut toujours savoir qui est le meilleur, le plus fort, le plus efficace. Ainsi, dans le football on évalue et on note les joueurs pour déterminer leur niveau de performance et les classer. Si les joueurs de champs ont toujours un coéquipier derrière eux rattraper une erreur, ce n’est pas le cas du gardien, dernier rempart, qui lui est toujours exposé. Sa différence fait qu’on ne lui passe rien, parce que cela saute aux yeux, surtout au vu du nombre de caméras et de ralentis braqués sur lui.

Évaluer (noter) un gardien de but est une gageure et ce pour plusieurs raisons. Souvent le nombre de buts encaissés sera le seul critère que l’on jugera, le gardien étant le dernier rempart, une erreur le mettra sous le feu des projecteurs, un arrêt ne fera pas forcément le même effet. De plus tous les gardiens n’ont pas la même défense. Enfin, pour les rabats-joies, essayez de jouer dans une cage de 7m32 par 2m44, vous relativiserez les choses.

Les récentes performances d’Omlin, Alemdar ou Jardim illustrent toutes les difficultés à évaluer correctement un gardien. Elles m’ont remis en mémoire un souvenir assez lointain: mon premier match, j’étais poussin. Il s’agit d’un match amical, gazon, pluie. Je me rappelle encore d’un double arrêt sur corner. Je me fais fusillé à bout portant une première fois, je repousse, je me relève et je me détends sur le côté pour repousser la reprise, plutôt pas mal. ce jour-là j’en ai pris sept, mais j’aurai pu en encaisser quinze. À la fin du match j’étais rincé. Je me demande aujourd’hui quelle note j’aurai eu sur l’équipe: une note tenant compte des buts encaissés, mais aussi des arrêts faits. En étant le plus honnête possible, ma performance valait 6/10. À ce propos, regardez Omlin face au P.S.G. qui arrête un pénalty et multiplie les parades (note : 5), Alemdar qui coûte un but à son équipe avant de sortir un arrêt d’extraterrestre derrière (note : 3)…

On en revient toujours à la même idée, ceux qui notent les gardiens dans nos quotidiens sportifs préférés, ont-ils jamais été gardien? Se rendent-ils comptent de la difficulté, de la pression qui pèse sur leurs épaules. Toutes ces réflexions nous ont amené à nous appuyez sur plusieurs types de classement chez Gorukipa: synthétiser différentes notation, nous appuyez sur des states comme comme le pourcentage d’arrêt, le nombre d’arrêts, les buts encaissés, les expected goals, formuler tous ces paramètres pour en sortir une note rendant au mieux compte de la performance des gardiens mais ce n’était pas tout à fait cela… Rien de très satisfaisant au final mais aimer et avancer cela signifie se remettre souvent en question.

Nous avons finalement mis en place une grille de notation partant de l’analyse des matchs des gardiens avec les indicateurs suivants. Il s’agit d’une note sur 10, le gardien débute le match avec la note de 5. Un but encaissé (hors pénalty) enlève 0,5 points. Pour un pénalty (l’avantage étant pour le tireur) aucun point n’est perdu si il est transformé. Un arrêt sur pénalty (rappel: la cage fait 7m32 par 2m 44) rapporte un point et demi, par contre si la frappe touche le cadre, sans que le gardien ne l’est touché, ou est hors cadre, aucun point n’est accordé. Un arrêt où le gardien va s’employer (plongeon, claquette, ballon boxé) mais qu’à son niveau il « doit » arrêté lui octroie un point supplémentaire. Si le gardien fait un arrêt exceptionnel ou l’on pensait le but comme étant fait, il marque deux point (l’arrêt fait dès lors partie du Top Stop). En cas d’erreur manifeste, la fameuse boulette, le gardien perd un point. Enfin, si le gardien est exclu trois point sont enlevé au total, car il pénalise son équipe.

Attention, pour rentrer dans ce classement, il faut avoir joué au moins la moitié des matchs. Ce classement est bien évidemment à même de changer.

ClassementGardien Points
1Lafont7
2Dupé6,75
3Sels6,67
4Costil6,42
5Nübel/Mvogo6
6Alemdar/Samba5,83
7Donnarumma5,67
8Mandanda5,625
9Leroy5,5
10Lopez5,375
11Diaw5,3
12Bizot/Riou5,25
13Schmeichel/Omlin5,1
14Bernardoni/Gallon5,08
15Pentz4,58
17Jardim/Gallon4,08