Josef Maier

Quand on pense gardien de but, on pense forcément à un moment à l’académie allemande (Neuer, Ter Stegen). Le premier, Josef Maier dit Sepp Maier a été le dernier rempart du grand Bayern Munich et de la Manschaft dans les années 1960-70.

Lui qui au départ était attaquant voit sa vie tourner lorsqu’en équipe de jeune, son gardien se blesse et il prend sa place. Ce jour-là, face au Bayern, il en prend 9 mais impressionne les dirigeants bavarois, qui lui feront passer un essai face à Salzbourg. Il arrête deux penaltys. L’aventure commence…

Sepp au Bayern c’est en 14 ans, 3 matchs manqués en championnat. Il s’impose comme un élément indéboulonnable du Bayern et de la Manschaft. Avec Müller et Beckenbauer, ils forment l’ossature du Bayern et de la sélection nationale allemande. Cette association va mettre l’Europe à ses pieds (Bayern) puis le monde (Manschaft).

Ses statistiques sont tout aussi impressionnantes: 693 matchs avec le Bayern record du club, 473 en Bundesliga, 422 d’affilés, 95 sélections avec la Manschaft (gardien le plus capé), pour seulement 80 buts encaissés, 1 carton jaune, et un ratio de 72,63% de victoires. C’est énorme pour celui que l’on surnomme le chat d’Anzing.

Sa carrière prend malheureusement fin brutalement suite à un accident de voiture en juillet 1979. Il est victime d’une rupture du diaphragme, d’une commotion cérébrale, d’une fracture du bras et de multiples fractures aux côtes. Il met alors un terme à sa carrière mais ne dit pas adieu au football.

Il devient de 1987 à 2004 entraineur des gardiens de la Manschaft sous les ordres de son ami Franz Beckenbauer. Mais aussi entraineur des gardiens du Bayern Munich de 1994 à 2008, où il aura pour mission de faire d’Oliver Kahn l’un des meilleur gardien du monde.

Son palmarès ne fait qu’appuyer ses performances: 4 fois champion d’Allemagne de l’Ouest (1969-72-73-74), 4 fois vainqueur de la coupe d’Allemagne de l’Ouest (1966-67-69-71), vainqueur de la C2 (1967), trois fois vainqueur de la C1 (1974 à 1976), vainqueur de la coupe intercontinentale (1976), champion d’Europe en 1972 et champion du monde en 1974. Sepp a aussi reçu de nombreuses distinctions individuelles: footballeur allemand de l’année (1975-77-78), gardien européen de l’année en 1975, nommé au Fifa 100. Enfin, comme jubilé il aura droit à un match opposant le Bayern Munich à l’équipe nationale allemande.

À l’instar de Yachine le nom de Maier est resté gravé dans les têtes des attaquants comme un cauchemar et dans les têtes des amoureux du football comme une légende et un gardien de grande renommée.