La « douleur » angevine

Avec ce titre forcément racoleur, nous pouvons faire référence à la rouste infligée par Montpellier à Angers (5-0). Cela fait mal, surtout lorsqu’on est déjà bon dernier au classement.

Malheureusement, c’est peut-être le contexte de cette défaite qu’il faut mettre en exergue. Les propos scandaleux, et simplement indécents de l’entraineur Abdel Bouhazama, au moment de la causerie, affirmant qu’on a « tous déjà touché une fille » pour soi disant « mettre en confiance » son défenseur Ilyes Chetti (peu convaincant et sorti à la mi-temps), nous laisse sans voix. Ce club, depuis quelques temps, croule, et croule sous les affaires extra-sportives. Écœurant.