Le PSG se fait peur

Pas d’hésitation cette semaine, PSG-LOSC attire le feu des projecteurs. Tout d’abord pour le scénario: 2-0 (Paris) après 17 minutes, puis 2-3 (Lille) à 20 minutes de la fin et enfin le PSG qui renverse le match, en moins de 10 minutes, grâce à Mbappe puis Messi, au final 4-3 (Paris). Incroyable!

Ensuite pour la dramaturgie, avec les blessures de Fonte, Mendes et Neymar, qui quitte le terrain en pleurs après une énième cheville en vrac. Les hésitations de Galtier et l’inconséquence de Campos, à eux deux laissent transparaitre une fébrilité certaine, fébrilité qui à leur niveau n’est sans doute pas acceptable.

Et puis par les enseignements: Mbappe le patron au PSG, Galtier ne maitrise pas l’équipe et sa pléiade de stars comme on l’espérait. Le recrutement n’est sans doute pas à la hauteur car l’équipe n’est pas équilibrée, certains joueurs posent questions: Verrati, Kimpembe, Ekitike, quand d’autres s’arrachent (Zaïre-Emery) et confirment de belles promesses. Dernière question: qui faudrait-il mieux garder entre Neymar et Messi? Poker ou dulce de lecche?