Le retour du grand blond danois

Aujourd’hui, comme nous l’annoncions dès le début de saison si spéciale, certains joueurs ne sont plus dans le coup (blessures ou méformes). La coupe du monde est passée par là. Cependant, force est de constater, que pour certains joueurs elle a permis de remettre les choses dans l’ordre. Sans tomber dans le jeu de mot simpliste et facile, le gardien de Nice ressemblaient au fantôme Kasper avant la coupe du monde. Depuis son retour il est redevenu le fils de Peter. Face à Reims Schmeichel a encore montré qu’il était revenu à meilleur niveau. Si la rencontre était sur le papier, alléchante et que le spectacle fut quelque peu décevant, Kasper a fait le boulot à la 55ème minute en arrêtant le pénalty de Balogun. Du solide façon Scandinave.