Le sprint final

La Ligue 1 revient après cette dernière trêve internationale de la saison. Trêve pendant laquelle les dernières places pour la coupe du monde ont été prises (il reste encore trois barrages). Le tirage au sort de cette compétition aura lieu ce soir à 18 heures, en espérant voir de belles affiches dès les poules.

Mais revenons à notre Ligue 1, alors qu’il ne reste plus que 9 matchs (nous avons atteint la barre symbolique des 30 matchs) et que la saison n’a jamais été aussi proche de son terme, une seule chose est sûre. Il reste 27 points à distribuer et malgré les apparences la route est encore longue et tout est encore possible avant le dénouement final.

Cette journée commence par un alléchant Nice – Rennes pour la troisième (voir la deuxième) place. Cette rencontre laisse espérer un match plaisant à suivre avec deux équipes qui ont des arguments à faire valoir pour croire à une qualification en Champion’s League. Strasbourg – Lens, Troyes – Reims et Montpellier – Brest voient s’affronter des équipes sur des dynamiques assez similaires. Des résultats en dents de scie et l’espoir de coupe européenne pour Strasbourg et Lens; des résultats plutôt bon et la volonté d’assurer le maintien (mathématiquement du moins) le plus vite possible pour Troyes et Reims; enfin, c’est le Dalloglio – Der Zakarian (Montpellier – Brest), avec deux équipes qui sont loin de la zone rouge mais pas en capacité de jouer l’Europe.

Le reste de la journée oppose des équipes du bas et du haut de classement. Des matchs assez déséquilibrés en apparence. Lille -Bordeaux, où les Lillois sont très bien en ce moment, alors que Bordeaux semble au fond du trou. Mais n’est-ce pas là leur meilleure arme? Personne ne les attend et ils n’ont rien à perdre, alors pourquoi pas une surprise. Saint-Étienne – Marseille, avec des marseillais qui montent en puissance en ces dernières semaines et ont l’occasion de conforter leur deuxième place. Les deux équipes comptent des absents (Khazri/Milik). Les conditions climatiques s’annoncent chaotiques, par ailleurs, dans un chaudron avec 40 000 supporters stéphanois (et aucun supporter marseillais, interdits de déplacement). Un traquenard pour Marseille? Metz – Monaco oppose deux équipes sur des dynamiques différentes et avec des objectifs différents. Metz, en difficulté, a pour seul but le maintien tandis que Monaco, qui revient bien en championnat (3-0 face à Paris) pourrait en fin de saison aller chercher l’Europe. Clermont et Nantes ne sont pas au mieux en ce moment et auront à cœur de se remettre à l’endroit. L’une pour rester une deuxième saison en Ligue 1 (Clermont), l’autre pour renouer avec les compétitions européennes (Nantes). Lyon – Angers, assez difficile à pronostiquer, avec une équipe lyonnaise inconstante, capable du meilleur comme du pire et une équipe d’Angers qui a mis fin à une disette de 7 matchs sans victoire. Enfin, P.S.G. – Lorient, avec une équipe lorientaise « mort de faim » pour assurer son maintien dans l’élite. Alors que Paris n’est pas encore champion, leur dernier match pose des questions sur leur implication et leur envie. Pour rappel aux joueurs du P.S.G.: il faut jouer jusqu’au bout!!!

Voilà, on entre dans le sprint final, en 9 matchs tout est encore possible et tout reste à faire…alors donnez vous en à cœur joie!