Perspectives dorées

Le trophée des champions marque le début d’une nouvelle saison de foot, et la large victoire parisienne laisse augurer de belles perspectives pour cette saison 2022-23.

En effet, cette année sera riche « footballistiquement parlant » avec une coupe du monde en novembre-Décembre et un championnat de ligue 1 avec quatre descentes en fin de saison. Les belles promesses du P.S.G. avec la venue de Galtier, Les investissements de Lyon, Rennes, Monaco ou Nice et les tensions qui animent déjà Marseille promettent des lendemains riches en émotions et en discussions.

Faut-il également se réjouir de voir autant d’équipes estampillés Ligue 1 en Ligue 2 dans la perspective d’une Ligue 1 à 16 clubs la saison prochaine? Ou bien devons nous regretter que ces géants en perditions ne soient plus au top niveau français?

Comme souvent, seul le retour au jeu compte et nous sommes impatients mais au vu des débordements de l’an passé, nous avons une exigence, que le sport et le jeu soient au centre de tout.

Notre siècle développe une actualité de plus en plus angoissante et malheureuse et bien, que le foot joue son rôle à fond, celui de nous offrir de la légèreté, du bonheur, de l’ivresse et de l’amusement. Une perspective dorée. Une année de coupe du monde c’est le moins que l’on puisse attendre non?