Rédemption ou confirmation?

Les journées de Ligue 1 sont comme les chapitres d’un livre. Chacun d’entre eux ayant une vérité à nous livrer, un scénario spécifique, un drame ou un bonheur à vivre.

Nous ne sommes qu’au début de notre ouvrage 2022-23, mais la tendance est déjà belle. 1977, il faut remonter à cette date pour trouver une journée aussi prolifique en buts. Mais tout va bien au delà de ce constat circonstancié; comme l’an dernier déjà, plusieurs affiches nous ont proposé du beau jeu, du suspense: Toulouse-Nice (1-1), Montpellier-Troyes (3-2), Angers-Nantes (0-0) et du spectacle Marseille-Reims (4-1), Clermont-Paris (0-5). Au delà de cela, pour ce qui nous intéresse à Gorukipa, nous aurons vu du spectacle chez les gardiens de but. Certains d’entre eux ont réalisés d’excellentes performances sur la lignée de leur saison passée ou les promesses qui précédaient leurs arrivées: Lafont, Bernardoni (quel retour), Samba, Mvogo, Omlin, Sels ou Riou (merci Anthony) ont brillé et mis en avant notre poste préféré. Alors au moment ou va s’ouvrir le second chapitre de notre histoire, nous nous rappellerons qu’après le commencement et l’excitation de la première journée, vient le temps de la confirmation (pour les clubs vainqueurs et les brillants gardiens) ou de la rédemption (pour les premiers perdants et les timides). Alors à vos marques, prêts, lisez!!