Retour à la normale…ou presque

Après une coupe du monde palpitante et pleine de rebondissement nous retrouvons notre Ligue 1. La fin de la coupe du monde marque notre retour à la réalité de notre Ligue 1 ou presque. En effet, la seizième et la dix-septième journée se dérouleront pendant les fêtes. Si ce que l’on appelle le « Boxing day » est courant outre-manche, il s’agit d’une première pour notre Ligue 1, et d’une expérience inédite, unique à ce jour. Après cette longue trêve, même si nous n’en sommes toujours pas à la moitié du championnat, nous vous proposons de passer en revue les différentes équipes du championnat.

Certaines équipes réalisent un excellent début de championnat et seront très probablement dans la course pour l’Europe voir pour la ligue des champions en fin de saison. Paris qui ne compte qu’un match nul et aucune défaite apparait comme difficilement arrêtable et le titre leur semble promis. Il faudra toutefois voir comment les internationaux vont gérer le post-coupe du monde. Lens qui est actuellement deuxième peut apparaitre comme une surprise, mais au vu du travail effectué en interne nous ne sommes pas tant étonné. C’est une équipe très solide, notamment à domicile avec 100% de victoire. Attention toutefois à ne pas s’essouffler avant la fin du championnat comme l’an dernier. Les deux autres équipes se ressemblent dans l’analyse. Rennes et Marseille sont deux clubs qui fonctionnent bien et qui sont efficaces dans le recrutement. Ce sont des équipes très difficiles à jouer car bien en place. Cependant les deux équipes passent parfois complètement à côté de leurs matchs et cela pourrait manquer pour viser le top 2.

D’autres équipes font elles aussi une très bonne saison jusqu’à présent même si elles sont un peu moins efficaces: Monaco, Lille et Lorient. Les monégasques voyagent très bien mais ils ont plus de mal à domicile. C’est une équipe solide et soudée. Attention cependant aux possibles départs de joueurs cadres comme Badiashile. Après la saison dernière compliquée les dogues reviennent sur le devant de la scène porté par des joueurs comme David ou Cabella. Ils sont plaisants à voir jouer mais manquent parfois d’efficacité dans les deux surfaces. Lorient est peut-être la surprise de la saison avec un départ canon. Les derniers matchs étaient plus difficiles. Étaient-ils en surrégime? Pour continuer sur leur lancée, il leur faudra remplacer Mvogo (blessé), qui était déterminant.

Lyon, Nice voir Clermont ou Reims réalisent un bon début de championnat, mais ces équipes connaissent parfois des matchs sans. Le changement d’entraineur avec l’arrivé de Laurent Blanc semble avoir donné un second souffle à Lyon. Peut-être que le nouvel investisseur va permettre des recrues pour solidifier l’effectif sans pour autant perdre les cadres. Le rachat de Nice met du temps à convaincre, les recrues ne sont pas toujours au niveau attendu. Si les aiglons réalisent de bons matchs ils s’imposent trop souvent à l’arraché dans des conditions difficiles. Ils sont l’une des pires attaques du championnat avec seulement quinze buts, ce qui est très faible. Les clermontois on fait un bon début de saison avant de connaitre des complications lors des dernières journées (aucune victoire lors des quatre derniers matchs). Avec seulement six points d’avance sur le premier relégable, il va falloir refaire des séries pour retrouver de la confiance. Les rémois ont eu connu un début de championnat compliqué. Souvent plombé par l’arbitrage ils se sont relevés et ont réalisés de très bon coups, comme le match nul au parc des princes. Ils travaillent bien et le duo Ito Balogun marche sur l’eau. Il faut qu’ils continuent sur leur lancée.

Montpellier, Toulouse et Troyes jouent bien et leur début de saison est correct cependant ces équipes sont sur courant alternatif, capable du pire comme du meilleur. Les montpellierains ne sont pas assez constants. Ils semblent parfois limités offensivement et fragiles derrière (Omlin n’étant pas toujours rassurant en ce début de saison). Toulouse est une équipe qui produit un beau football. Le promu recrute bien: Dallinga, Ratao. Toutefois il semble que la marche entre la Ligue 2 et la Ligue 1 semble difficile. Mais Toulouse devrait se maintenir si ils continuent ainsi. Troyes a bien commencé et semble caler sur les derniers matchs. Il va falloir insuffler du neuf et peut-être quelques recrues pour relancer la machine.

Ajaccio, Nantes, Brest et Auxerre connaissent un début de championnat très compliqué même s’ils sont capables de belles choses. Les corses ont notamment beaucoup de mal à engranger des points à domicile. Ils semblent limités sur certains points face aux autres équipes du championnat et quelques recrues cet hiver ne seraient pas de refus. Les canaris jouent un double championnat: Ligue 1 et coupe d’Europe. Cela peut en partie expliquer les résultats et la fatigue. Le problème des nantais cette année par rapport à leurs concurrents c’est qu’ils font beaucoup trop de match nuls. Attention car ils sont à la limite de la zone rouge. Il va falloir gagner des matchs. Les bretons eux sous performent. Ils ne sont pas assez efficaces dans les deux surfaces. Pour se maintenir il va falloir performer et pour cela des recrues sont attendus comme Lala. Les auxerrois font partis des équipes du bas de tableau qui sont à le plus à leur place selon les statistiques. La défense est toutefois fébrile avec plus de 30 buts encaissés. Il va devenir nécessaire de changer des choses ou d’améliorer l’assise défensive sans amputer l’attaque de trop de possibilité.

Enfin deux équipes sont en très grande difficulté: Strasbourg et Angers. Après leur belle saison l’an dernier les alsaciens sont vraiment dans le dur. Si l’an dernier ils étaient en surrégime, cette année ils sous performent: avec presque 8 points de moins qu’attendus au vu des xPTS. La seule éclaircie dans cette équipe est le gardien Matz Sels. Pour sortir de la zone rouge des recrues sont nécessaires et peut-être faudra-t-il songer à changer d’entraineur. Angers semble être complètement dépassé cette année. Au niveau des statistiques ils mériteraient mieux. Mais ils sont trop peu efficaces. Les gardiens ne rassurent pas, ils font même peur. Offensivement les solutions sont limitées. Les seules bonnes nouvelles sont les prestations d’Ounahi et de Boufal pendant la coupe du monde. Peut-être sonneront-ils la révolte s’ils ne partent pas.