Saison 2022-23-Perspectives et tendances

Cette saison ne sera pas comme les autres, les écueils seront nombreux. Tout d’abord une première partie de saison avec une quinzaine de matchs avant la coupe du monde, une reprise en décembre (sur des organismes en plein stop ou fatigués de la compétition internationale), un boxing day (première en France) et le couperet de quatre descentes en fin d’année.

Les préparateurs physiques vont devoir se creuser les méninges et tel des farteurs de ski, trouver les bons ajustements pour tous les types de joueurs. Ceux qui seront sur tous les fronts auront quand même plus d’une soixantaine de matchs dans les chaussettes en fin de saison.

Bref, difficile d’y voir très clair à l’approche de cette saison 2022-23, mais malgré tout, comme à chaque fois début août, les mêmes interrogations ressurgissent. Saurons nous trouver les bonnes réponses?

Q1: Pour qui le titre?

Le P.S.G. semble hors catégorie, Galtier suscite des questionnements sur sa capacité à gérer la ligue des champions, mais ses compétences sont certaines. Il sera revanchard après son expérience mitigée à Nice et il a dans son groupe des joueurs motivés par le Qatar (sera-ce plus compliqué après?), tous les ingrédients de la réussite sont réunis. Peut-être sommes nous optimistes, mais Galtier est sans doute ce qu’il fallait à Paris. En tout cas on veut y croire. P.S.G. premier.

Q2: Pour qui la bataille de l’Europe?

Rennes qui monte au classement chaque année, Nice qui se structure et achète lourd, et Lens qui va crever ce plafond de verre seront dans la bagarre. Monaco fera du Monaco et sera forcément injouable à un moment donné. Quid de Lyon et Marseille? Plus que jamais le club rhodanien empile les atouts dans sa manche pour tout renverser: rentrée d’argent, retour de joueurs importants, jeunes talentueux, pas de coupe d’Europe à gérer. Si Lyon n’est pas sur le podium cette année…De son côté Marseille est en crise (ou en passe de l’être) mais les phocéens, tel une bête blessée, ne sont-ils pas capable de tout? Pour nous, Monaco, Rennes et Lyon se battrons pour le podium, peut-être plus?

Q3: Pour qui la surprise?

Allez, nous voyons trois équipes: Toulouse qui est sur une super dynamique et recrute bien et malin. Ils nous font penser à Lens ou Strasbourg. Les alsaciens tiens, sur leur lancée de l’an dernier, ils vont aller chercher encore haut. Enfin, nous mettons une pièce sur Reims, même si le poste de gardien pose question. Le recrutement nous parait intéressant.

Q4: Quel promu va tirer son épingle du jeu?

Nous l’avons dit plus haut, mais Toulouse nous semble armé pour cette Ligue 1, pour y rester et y réaliser des coups. Nous serons également attentif à Auxerre et Jean Marc Furlan. Le sorcier bourguignon pourra-t-il réussir l’exploit de maintenir ses ouailles? On y croit un peu.

Q5: Qui pour descendre en Ligue 2?

Cette année, il faut quatre noms sur la blacklist, pas facile…Nous voyons Ajaccio à la bagarre mais peut-être un peu juste encore avec quatre descentes. Troyes et Clermont, dans les deux clubs les tensions n’aideront pas pour le début de championnat et vont selon nous retrouver la Ligue 2. Et enfin Angers. Sur le papier ils paraissent mieux armés que d’autres, mais ils ont perdu des joueurs clés, ils manquent de joueurs en défense centrale, et il faudra choisir un numéro un (et il y a du monde).

Voilà, aujourd’hui tout est facile car rien n’a commencé. Au soir de la dernière journée de Ligue 1, Nous ressortirons ce papier pour voir à quel niveau se situe notre QI football et notre intuition. Quoiqu’il en soit espérons une saison belle, spectaculaire et riche en émotions football. Bonne chance à toutes les équipes, juste faites nous rêver.