Tendance de la 29ème journée de Ligue 1

Saint-Étienne – Troyes (1-1)

Pour l’ouverture de cette journée, nous avions au programme un match entre deux équipes en proie à la descente en fin de saison. Dans un chaudron bouillant, ce sont pourtant les Troyens qui sont les plus dangereux. Cela se concrétise à la 18′ minute par le but de Lebo Mothiba. Malgré quelques occasions (peu dangereuses) cette première mi-temps est assez terne. En seconde période, les verts sont revenus avec d’autres intentions. Troyes s’est donc contenté de contres pour pouvoir se montrer dangereux. Mais les stéphanois bien meilleurs, inscrivent le but du match nul sur pénalty à la 67′ minute. Le match se terminera sur ce score, avec un déchet important de la part des deux équipes, mais pire que la justesse technique dans ce match, les décisions arbitrales. En effet, si l’arbitre accorde ce pénalty aux verts, il doit leur en accorder trois autres (beaucoup plus visibles). Le var a, tout comme l’arbitre, semblé être dans les nuages, comme trop souvent cette saison.

Lens – Clermont (3-1)

Dans ce match entre deux équipes sur des dynamiques similaires (un enchainement de défaites), tout semblait pourtant déséquilibré au vu du classement. Les Clermontois commencement bien la rencontre en ouvrant le score dès la 9’minute. Cependant, Lens arrive à recoller et même doubler la mise avant la mi-temps (39′ et 45+4′). La deuxième période voit les « sang et or » conforter leur avance à la 58′ minute. Les Clermontois repartent à l’attaque pour revenir au score, ils ont une très belle occasion de réduire la marque mais Farinez sort une très belle parade. Le match se terminera sur ce score.

Nantes – Lille (0-1)

Ce match est assez homogène avec des occasions de chaque côté, mais ce sont les Lillois qui vont ouvrirt le score sur corner peu de temps avant la mi-temps. En seconde période le match reprend sur les mêmes bases jusqu’à l’expulsion incompréhensible de Weah à la 64′ minute, suite à une intervention du var (encore une décision litigieuse), provoquant la colère de l’équipe lilloise (staff et joueurs). Suite à ce fait de jeu, les Nantais poussent pour revenir au score et vont même trouver le poteau du gardien lillois. Lille résiste aux assauts nantais et tient ce score, permettant une nouvelle victoire.

Monaco – P.S.G. (3-0)

Ce match pouvait laisser espérer une belle rencontre. Le débu est assez équilibré. Monaco va ouvrir le score sur un superbe geste de Ben Yedder (25′). Les quelques occasions parisiennes en première période viennent de percés individuelles. En seconde période Paris est complètement dépassé et voit Volland doubler la mise à la 68′ minute. Les Parisiens, sans envie et sans idées, voient Monaco plier le match à la 84′ minute, sur un pénalty de Ben Yedder. Le P.S.G. a été totalement méconnaissable durant ce match, et a semblé ne pas jouer sérieusement. Il faut espérer que ce match sera une exception, pour ne pas « truquer » la fin du championnat, notamment en bas (les Parisiens jouent sur ces derniers matchs quatre équipes en course pour le maintien).

Lorient – Strasbourg (0-0)

En général, un 0-0 est ennuyeux mais ce match lui était passionnant malgré ce score. Les Strasbourgeois ont établit, durant tout le début de la première mi-temps, leur camp dans la moitié lorientaise. Lorient peut remercier son gardien pour avoir maintenu le score vierge. Les Merlus commencent à s’aventurer dans la moitié de terrain adverse en fin de première période. La seconde période est un peu moins haletante que la première. Mais les attaquants des deux côtés ont manqués de justesse et ont par ailleurs fait face à de très bon gardien, maintenant un score nul dans ce match.

Rennes – Metz (6-1)

Ce match apparaissait comme déséquilibré et il l’a été, Rennes a complètement dominé cette rencontre. À la mi-temps, le match semblait déjà plié (Terrier 18′,27′ et Guirassy 40′). En seconde période, Rennes continu de pousser et aggrave le score en 10 minutes, à la 54′ minute Guirassy, à la 58′ Traoré et à la 64′ minute à nouveau Guirassy. Metz totalement dépassé dans ce match inscrit à la 87′ minute le but de « l’honneur ».

Angers – Brest (1-0)

Ce match est assez équilibré entre deux équipes proches au classement, mais aux dynamiques différentes. Le salut angevin viendra à la 39′ minute par Boufal, sur pénalty. Ce sera le seul but de la rencontre.

Bordeaux – Montpellier (0-2)

Montpellier démarre très bien le match avec un but de Wahi à la 11′ minute et un but de Mollet à la 16′. Cependant, en fin de première période le match tourne quand Cozza (39′) et Ristic (45+6′) se font expulser. À 9 contre 11, en seconde période, Montpellier maintient le score. Bordeaux continu sa descente aux enfers, ne parvenant même pas à marquer en double supériorité numérique, exemple de la faiblesse de cette équipe ou du moins de leur manque de confiance devant le but.

Reims – Lyon (0-0)

Ce match est assez équilibré mais voit les deux équipes se neutraliser. Les deux attaques étaient trop inefficaces devant malgré de nombreuses occasions de chaque côté. Le fait de jeu le plus important de ce match sera l’expulsion de Peter Bosz laissant son équipe se débrouiller sans lui. Un match nul qui n’arrange pas les lyonnais dans la course à l’Europe.

Marseille – Nice (2-1)

Un match en apparence alléchant entre le deuxième et le troisième mais qui mettra du temps avant de se décanter. En effet, il faut attendre la 45+4′ pour voir le score changer, par Milik sur pénalty. Marseille domine ce match malgré les attaques niçoises. Le match va finir sur les chapeaux de roues. Bakambu double la mise à la 89′ minute et croit définitivement donné l’avantage à Marseille. Mais c’est sans compter sur les arrêts de jeu et un certain Mario Lemina qui va réduire l’écart et donner des sueurs froides aux olympiens dans les derniers instants.

Ceux qui ont marqué des points

  • Lens qui peut toujours rêver d’Europe
  • Lille qui n’est plus qu’à deux points de Strasbourg (cinquième)
  • Monaco qui comme Lens est toujours en course pour les places européennes
  • Rennes qui récupère la troisième place au profit de Nice
  • Angers qui après sept défaites d’affilées renoue avec le succès et reste à 5 points du 18ème (Saint-Étienne)
  • Marseille qui confort sa seconde place

Ceux qui ont assuré

  • Troyes qui face à un concurrent direct (Saint-Étienne) prend un point et le maintient à distance
  • Lorient qui fait match nul face à une équipe bien mieux classée et passe devant Clermont dans la course au maintien

Ceux qui ont perdu des points

  • Saint-Étienne qui rate l’occasion de passer devant un concurrent direct et de sortir de la zone rouge
  • Clermont qui après cette nouvelle défaite n’est qu’à un point des matchs de barrage
  • Nantes qui s’éloigne de l’Europe et entre dans une mauvaise passe
  • Strasbourg qui voit ses poursuivants se rapprocher dangereusement
  • Metz qui est à quatre points de la 18ème place et reste sur de mauvais résultats avec une échéance difficile à venir face à Monaco
  • Bordeaux qui semble ne pas trouver de solutions et qui voit la ligue 2 se rapprocher dangereusement
  • Nice qui rate le coche pour reprendre la deuxième place et qui voit même Rennes prendre la troisième place

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *