Tendance de la 31ème journée

Lorient – Saint-Étienne (6-2)

Ce match d’ouverture a réservé de grosses surprises. L’ASSE a bien démarré le match grâce à Bouanga à la 4′ minute. Lorient se voit refuser un but à la 20′ minute et sur l’action qui suit les verts doublent la mise par Nordin (22′). À partir de ce moment là, Saint-Étienne s’est effondré, prenant deux buts avant la fin de la mi-temps: Moffi à la 42′ sur pénalty puis Koné dans les arrêts de jeu. Au retour des vestiaires les verts ont eu deux occasions mais c’est Lorient qui a été efficace, tout d’abord par le Fée à la 61′ et Koné qui double la mise à la 65′ minute. Pour ne rien arranger Neyou s’est fait expulser après même pas dix minutes de jeu. Lorient continue de pousser en fin de match, il y a tout d’abord eu un nouveau but refusé à la 75′ minute. Les deux derniers buts sont anecdotiques: doublé de Moffi (86′) et Boisgard (89′).

Reims – Rennes (2-3)

En début de match les Rennais ont eu du mal à imposer leur jeu. Mais Bourigeaud fait sauter le verrou rémois (39′ et 43′). Au retour des vestiaires Terrier pense mettre Rennes à l’abri grâce à son but à la 58′ minute. Cependant Reims ne laisse pas tomber et Busi réduit l’écart à la 60′ minute. Reims aurait pu bénéficier d’un pénalty à la 73′ mais ne l’obtiendra pas. Ils obtiendront deux pénaltys, un à la 78′ minute qui est raté et un à la 81′ qui est transformé par Cajuste. Les champenois poussent en fin de match mais Rennes résiste.

Clermont – P.S.G. (1-6)

Ce match a été une démonstration parisienne. Le P.S.G. a bien entamé la rencontre: Neymar à la 6′ minute puis Mbappé à la 19′. En fin de mi-temps Clermont va réduire l’écart et ce sera le seul moment de doute du P.S.G.. La seconde période va être vraiment dominé par Paris. Messi se voit refuser un but à la 63′ minute. Puis Mbappé puis Neymar vont réussir un triplé: Neymar à la 71′, Mbappé à la 74′ et la 80′ puis à nouveau Neymar à la 83′ minute.

Bordeaux – Metz (3-1)

Metz a été dominé durant cette première période mais est pourtant devant au score grâce à Lamkel Zé à la 21′ minute. En seconde période la domination bordelaise est récompensée. Mangas remet les deux équipes à égalité à la 52′ minute et ne se voit pas accorder un pénalty à la 66′ minute. Deux minutes plus tard Niang donne l’avantage à Bordeaux. Hwang évite une fin de match tendue en marquant un but à la 88′ minute.

Brest – Nantes (1-1)

La première période n’était pas la plus aboutit de la saison de chaque côté. Les deux équipes ont vendangé des occasions à l’exception de Kolo Muani qui permet de mener à la mi-temps grâce à son but à la 11′ minute. La seconde période a été marquée par un évènement bien trop fréquent de nos jours: des supporters mécontents qui on gêné la tenu du match. Le match a donc été interrompu une dizaine de minutes. Après cet incident les bretons ont ouvert le score à la 60′ minute mais le but a été refusé. Mais ce n’est que partie remise, en effet Chardonnet marque 7 minutes plus tard. La fin de match n’a pas permis de faire émerger un vainqueur.

Monaco – Troyes (2-1)

En première période Monaco est bien lancé par Caio Henrique qui marque à la 19′ minute. Cependant ce sera la seule action dangereuse pour les Monégasques durant ce premier acte. Les Troyens tentent et sont récompensés par l’égalisation de Ugbo à la 39′ minute. La seconde période est comme la première, peu prolifique en buts mais surtout en occasions. Sur l’une des seules occasions de cette seconde mi-temps, Volland donne l’avantage au club de la principauté. Le reste du match sera brouillon devant comme tout du long. Monaco s’impose en étant opportuniste sur ses rares occasions, alors que les Troyens marquent le pas.

Angers – Lille (1-1)

La première période est stérile entre ces deux équipes. La possession est lilloise mais les occasions sont angevines. À la mi-temps les deux formations sont dos à dos. Au retour des vestiaires c’est Angers qui se montre décisif, mais c’est par l’intermédiaire d’un dogue qu’ils ouvrent le score à la 64′ minute: Djalo contre son camp. Quelques minutes après son entrée en jeu Zhegreva répond, à l’ouverture du score angevine, d’une très belle frappe. Les deux équipes se quittent sur ce score de parité dans un match où les angevins ont été intéressants mais fébriles devant, tandis que Lille a semblé dépassé.

Lens – Nice (3-0)

Le match a mal commencé pour Lens avec l’expulsion d’Haïdara à la 17 minute. À onze contre dix, les aiglons n’ont pas réussi a marquer car ils sont tombés sur un excellent gardien lensois et car ils ont été maladroits. En seconde période l’entrée en jeu de Kalimuendo va changer la donne. Il ouvre tout d’abord le score à la 51′ minute. Doucouré va aggraver la marque à la 55′ minute. Deux minutes plus tard Lemina (Nice) se fait exclure à son tour. Kalimuendo va signer un doublé à la 67′, ne laissant plus aucune chance aux Niçois qui vont voir Dante se faire expulser pour une faute sur Kalimuendo.

Strasbourg – Lyon (1-1)

Ce match a plutôt bien commencé pour les alsaciens. En effet ils ont ouvert le score à la 20′ minute par Sissoko, puis le gardien lyonnais (un des meilleurs du championnat) s’est blessé (attention, il ne faut pas se réjouir de la blessure d’un joueur, il s’agit juste d’un fait de jeu en faveur de Strasbourg). La fin de la première période et une grosse partie de la seconde ont été sevrées d’occasions. En fin de rencontre, les Lyonnais ont pourtant arraché le point du match nul sur une reprise de Toko Ekambi après un déboulé de Dubois.

Marseille – Montpellier (2-0)

Le match ne pouvait pas mieux débuter pour les phocéens avec un but de Dieng à la 9′ minute et un second dix minutes plus tard d’Ünder sur pénalty. Les Marseillais ont dominé cette rencontre de bout en bout. La seconde période était plus maitrisée. Les olympiens n’ont pas voulu prendre de risques. À noter le retour en Ligue 1 de Rémy Cabella à Montpellier. Le seul fait de jeu de ce deuxième acte est l’expulsion de Omlin à la 90′ minutes.

Ceux qui ont gagné des points ce week-end

  • Lorient qui bat un concurrent direct et remonte à la seizième place
  • Rennes qui avec cette victoire reste à trois longueurs des Marseillais et prend un peu d’avance sur ceux de derrières
  • Bordeaux qui gagne enfin, qui met Metz à trois points et revient à un point de Saint-Étienne
  • Monaco qui n’est plus qu’à deux points de la quatrième place et peut toujours espérer se qualifier pour une compétition européenne
  • Marseille qui conforte sa deuxième place et garde toujours trois points d’avance sur Rennes

Ceux qui ont assuré

  • Paris qui a une fois encore joué à son vrai niveau et devrait ainsi bientôt s’assurer un nouveau sacre
  • Brest qui voit le maintien (mathématiquement) se rapprocher à grands pas
  • Angers qui continue son opération maintien et s’éloigne de la dix-huitième place
  • Lens qui peut encore croire à l’Europe

Ceux qui ont perdu des points ce week-end

  • Saint-Étienne qui s’est effondré et a perdu contre un concurrent direct, les verts loupent une occasion de sortir de la zone rouge et voient Bordeaux revenir à 1 point
  • Clermont qui ne profite pas de la mauvaise performance de l’A.S.S.E. pour prendre de l’avance
  • Metz qui a perdu contre Bordeaux et qui se retrouve dernier de Ligue 1
  • Nantes qui perd des points dans la course à l’Europe
  • Lille qui comme Nantes perd des points mais surtout parait en grande difficulté
  • Nice qui voit Monaco revenir et les équipes devant s’envoler
  • Strasbourg qui perd deux points dans les dernières minutes et n’en profite pas pour s’éloigner de Nice et rester au contact de Rennes