Tendance de la 32ème journée de Ligue 1

Rennes – Monaco (2-3)

Le match commence parfaitement pour les Rennais avec l’ouverture du score de Tait dès la 3′ minute. Mais Monaco ne se laisse pas abattre et revient très vite au score par l’intermédiaire de Vanderson d’une superbe reprise. La suite de la mi-temps est plus disputée au milieu de terrain. Au retour des vestiaires Monaco prend l’avantage grâce à Ben Yedder (57′), puis Boadu (77′) sur une mauvaise relance de la défense. Les bretons vont pousser en fin de match et vont réduire l’écart par Terrier sur pénalty mais trop tard (90+3′). Rennes a tenu le ballon mais n’a pas été assez dangereux pour battre une équipe monégasque réaliste.

Saint-Étienne – Brest (2-1)

La rencontre commence mal pour les verts, à nouveau, puisqu’il concède le premier but de la rencontre dès la 8′ minute par Honorat. Mais ils vont rapidement égaliser sur corner, un but signé Camara (14′). Brest va reculer et à nouveau sur corner va encaisser un second but, encore Camara (39′). La seconde période voit les gardiens maintenir les scores. Tout d’abord Bizot devant Nordin puis Boudebouz. Et enfin Bernardoni en toute fin de match face à Hérelle.

Lille – Lens (1-2)

Ce derby est très bien entamé par les visiteurs avec un but dès la 3′ minute de Frankowski. Le match va alors s’enflammer, mais les attaques seront brouillonnes. En fin de mi-temps le score bouge avec un but de Kalimuendo à la 37′ minute, puis de Xeka à la 45+1′ minute. La seconde période sera plus calme. Les dogues poussent Lens à défendre mais ne parviennent pas à revenir au score.

Nice – Lorient (2-1)

Les aiglons ont dominé cette première période mais ne sont pas parvenu à faire mouche, alors que les bretons ont été à la recherche du ballon. La seconde période s’emballe, Delort marque sur pénalty à la 57′ minute. Mais Laurienté égalise 7 minutes plus tard. Quelques instants après les Lorientais se voient refuser un but. Nice pousse en fin de match et marque un second but, encore grâce à Delort (88′).

Metz – Clermont (1-1)

Ce match vital pour les deux équipes est bien démarré par Metz qui va ouvrir le score à la 24′ minutes. La fin de période va être difficile pour les grenats: ils voient Clermont égaliser à la 37′ minute (Dossou) et 3 minutes plus tard Niane est expulsé. En seconde période les Clermontois vont pousser mais ils ne parviennent pas à aggraver le score, notamment grâce à un très bon Oukidja.

Montpellier – Reims (0-0)

Ce résultat augure souvent un match ennuyeux mais ce n’était pas le cas. Durant les deux mi-temps il y a eu des occasions de part et d’autre. Cependant les attaquants sont tombés sur de très bon gardiens lorsqu’ils n’ont pas manqué de justesse. Un match plaisant à suivre malgré le score qui n’arrange personne.

Nantes – Angers (1-1)

Si les Angevins ont fait preuve d’opportunisme et ont marqué sur une de leur première occasion, il peuvent remercier leur gardien qui a tenu ce score à la mi-temps. En effet, les canaris ont poussé pour revenir au score mais le portier angevin en avait décidé autrement. En seconde période les assauts nantais ont fini par payer à la 53′ minute sur une frappe de Coulibaly. La fin de match a moins de rythme et voit les deux équipes se quitter sur ce score de parité.

Troyes – Strasbourg (1-1)

La première mi-temps est peu plaisante, il y a peu si ce n’est pas d’occasion de chaque côté. Strasbourg a le ballon mais n’arrive pas à concrétiser sa possession. En début de seconde période Strasbourg se voit refuser un but (50′). Mais marque 5 minutes plus tard sur pénalty par l’intermédiaire de Diallo. Les alsaciens vont se laisser endormir par le faux rythme de Troyes et ils vont se faire avoir. Les Troyens obtiennent un pénalty à la 85′ minute qui va être transformé par Tardieu.

Lyon – Bordeaux (6-1)

Les visiteurs sont tout de suite mis sous pression, un but va être refusé à Lyon à la 9′ minute. Les Lyonnais vont alors dérouler leur jeu durant le reste de la première mi-temps marquant à trois reprises: Dembélé (20′), Toko Ekambi (27′) et Paqueta (34′). La seconde période reprend sur les mêmes bases, Faivre marque au bout de 10 secondes de jeu. Toko Ekambi va encore aggraver le score à la 68′ minute. La fin de match par dans tous les sens avec des occasions de chaque côté. Mara va sauver « l’honneur » sur pénalty à la 85′ minute. Dembélé va encore plus enfoncer Bordeaux à la 90+2′.

Paris – Marseille (2-1)

Ce match commence bien pour Paris qui ouvre le score dès la 12′ minute par l’intermédiaire de Neymar. Marseille va réduire l’écart sur coup de pied arrêté par Caleta-Car à la 31′ minute. Un but va être refusé au P.S.G. pour hors jeu 9 minutes plus tard. Avant qu’un pénalty (plus que) litigieux ne soit accordé à Paris. Mbappé le transforme et redonne l’avantage à Paris. La seconde période est vraiment faible pour un classico. Deux buts seront à nouveau refuser, un pour Paris à la 75′ minute et un 10 minutes plus tard pour Marseille.

Les gagnants de cette journée

  • Monaco qui bat un concurrent pour l’Europe et se relance pour la Champoin’s League, pourquoi pas?
  • Saint-Étienne qui se remet à l’endroit après la claque de la semaine dernière et sort de la zone rouge
  • Nice qui retrouve la victoire et reste toujours en course pour le podium
  • Lens qui remporte le derby et passe devant Lille
  • Lyon qui a étrillé Bordeaux après l’élimination en coupe d’Europe

Ceux qui ont assuré

  • Angers qui glane un point précieux pour aller chercher le maintien au plus vite et s’éviter une fin de saison stressante
  • Troyes pour la même raison qu’Angers
  • Paris qui s’impose sans briller dans un classique soporifique

Ceux qui ont perdu des points ce week-end

  • Rennes qui voit ses poursuivants se rapprocher
  • Lille qui perd le derby du nord et pointe à la 9ème place
  • Lorient qui voit Saint-Étienne revenir à 1 point
  • Metz qui est toujours un peu largué et qui jouera un match crucial mercredi contre Lorient
  • Clermont qui glisse dans la zone rouge et ne prend pas d’avance sur Bordeaux
  • Strasbourg qui voit Nice passer devant
  • Bordeaux qui a une nouvelle fois coulé, il faudra une réaction ce mercredi face à Saint-Étienne
  • Marseille qui a perdu un classico très mauvais, qui ne voit pas de poursuivants revenir mais est coupé dans son élan