Tendance de la 36ème journée de Ligue 1

Lille – Monaco (1-2)

En première période le match est disputé, les deux équipes ont des occasions mais c’est Monaco qui fait mouche par Tchouaméni (42′) et qui rentre au vestiaire avec l’avantage. Les dogues reprennent bien en deuxième mi-temps, et Gomes concrétisent le bon travail des siens à la 69′ minute. Mais c’était sans compter sur le héros du soir pour Monaco:Tchouaméni qui marque un deuxième but à la 75′ minute et permet à son équipe de ramener trois points.

Brest – Strasbourg (0-1)

Le premier acte est dominé par Strasbourg qui n’arrive pas à débloquer le compteur. La seconde période, est à l’instar de la première dominée par les alsaciens qui prennent le dessus grâce à Gameiro (72′). Strasbourg se fait peur quelques instants plus tard sur un but refusé aux bretons.

Metz – Lyon (3-2)

Les locaux entament parfaitement le match et sont récompensés par le but de Pajot à la 27′ minute. Dembélé va remettre les deux équipes à égalité juste avant la pause (43′). Au retour des vestiaires se sont encore les grenats qui ont l’ascendant et Lamkel Zé remet son équipe devant. Rien ne va plus pour l’OL puisque Mendes est expulsé à la 68′ minute. Dembélé encore lui, marque le but de l’égalisation à la 85′ minute. Mais Boulaya, à la 90′ minute, permet à Metz de prendre trois points.

Angers – Bordeaux (4-1)

Angers a survolé cette première période marquant sur leurs deux occasions, Cho (5′) et Mendy (36′). Entré en jeu en début de seconde mi-temps, Mara pense relancer le match grâce à son but (60′). Mais Bahoken redonne de l’avance à Angers deux minutes plus tard. Le but de Pereira Lage à la 90′ minute assomme définitivement Bordeaux.

Reims – Lens (1-2)

Les champenois réalisent une bonne entame de match avec le but de Zeneli à la 28′ minute. Ils résistent ensuite aux assauts lensois. Après la pause, les sang et or poussent plus encore et Sotoca remet les deux équipes à égalité. Dans les arrêts de jeu, Fofana permet à Lens de gagner le match.

Clermont – Montpellier (2-1)

Clermont démarre fort la partie, Rashani ouvre le score dès la 4′ minute. Montpellier essaie de revenir au score. Chotard y parvient à la 32′ minute. Clermont se voit refuser un but juste avant la pause. La seconde période est plus calme et les occasions se font rares. Cependant, Bayo transforme un pénalty à la 69′ minute pour donner un avantage définitif à son équipe.

Lorient – Marseille (0-3)

Les deux équipes ont des occasions, durant cette première mi-temps, mais c’est Marseille qui concrétise grâce à Dieng à la 39′ minute. Guendouzi au retour des vestiaires assomme Lorient (48′). Gerson tue le match à la 67′ minute.

Paris – Troyes (2-2)

Les parisiens prennent d’entrée l’avantage par Marquinhos (6′) puis Neymar sur pénalty (25′). Après une mauvaise relance parisienne Ugbo fusille le gardien et réduit l’écart. Un but est refusé à Paris avant la mi-temps (37′). En tout début de deuxième période, Tardieu transforme un pénalty. Il remet les deux équipes au même niveau. Paris ne s’en sort pas, excepté le but refusé à la 57′ minute, les parisiens n’arrivent plus à faire trembler les filets.

Nice – Saint-Étienne (4-2)

Pour ce premier match en retard, la partie est folle. En première période, Nice est totalement dominé par l’A.S.S.E. Bouanga dans un premier temps (11′) puis Youssouf (45’+5) donnent l’avantage aux verts. Le seul moment de fébrilité stéphanois a été le but refusé à Andy Delort (40′). Au retour des vestiaires Nice pousse et fait craquer la défense des verts en dix minutes: Bard (52′), Delort (60′, 62′). Bernardoni est fautif sur les deux premiers buts. Boudaoui pense totalement tuer le match à la 80′ minute. Mais les verts poussent dans les derniers instants et il faudra un excellent Benitez pour détourner les offensives de l’A.S.S.E.

Nantes – Rennes (2-1)

Rennes domine et se procure énormément d’occasions. Tait ouvre le score et donne l’avantage aux visiteurs (32′). Sur une de leur première attaque les canaris reviennent au score par Coulibaly juste avant la pause (45′). Rennes a l’ascendant en seconde période mais ne parvient pas à attraper le cadre. Nantes encore sur une de leur rare occasion marque et prend l’avantage au tableau d’affichage grâce à Pallois (71′).

Les gagnants de la journée

  • Monaco qui continue sur sa superbe lancée et reste à trois point de Marseille. Ils peuvent toujours espérer obtenir la deuxième place
  • Strasbourg qui n’est qu’a trois points de la deuxième place
  • Metz qui repasse à la dix-neuvième place et n’est plus qua trois points de la place de barragiste
  • Angers qui est officiellement maintenu en Ligue
  • Clermont qui a désormais cinq points d’avance sur le dix-huitième
  • Marseille qui reste deuxième et maintient Monaco à distance
  • Troyes qui n’est pas encore maintenu mathématiquement mais qui a quasiment assuré sa place en Ligue 1 la saison prochaine
  • Nice qui reprend la quatrième place

Ceux qui ont assuré

  • Lens qui confirme sa belle saison et peut toujours en cas d’exploit rêver d’Europe
  • Nantes qui fait une excellente saison au vu de la précédente et qui va pouvoir préparer la saison prochaine

Les perdants de la journée

  • Lyon qui a livré une performance inacceptable pour un club qui se veut européen et qui ne connaitra pas l’Europe l’an prochain
  • Bordeaux qui glisse à la vingtième place et qui doit absolument gagner pour espérer se maintenir
  • Lorient qui s’est fait passer devant par Clermont
  • Saint-Étienne qui une fois de plus s’est fait remonter au score et qui voit Metz revenir à trois points
  • Rennes qui réalise la mauvaise opération du haut de tableau et qui descend à la cinquième place