Tendance de la 38ème journée de Ligue 1

Nantes – Saint-Étienne (1-1)

Le début de rencontre est assez plaisant avec des occasions des deux côtés. Nantes est la première des deux équipes à faire trembler les filets, par Blas sur pénalty (23′). Les verts dépassés ne semblent pas en capacité de revenir au score. Au retour des vestiaires les stéphanois reviennent avec d’autres intentions et poussent pour revenir. Sur quelques occasions Nantes se montre dangereux mais Bernadoni joue son rôle de dernier rempart. Hamouma va marquer le but de l’égalisation à la 79′ minute. Les verts tiennent le score jusqu’à la fin du match.

Brest – Bordeaux (2-4)

Bordeaux n’avait pas d’autre choix que de gagner. Les girondins se montrent à la hauteur de l’occasion en ouvrant le score à la 14′ minute (Mangas). Mais Mounié remet les deux équipes à égalité deux minutes plus tard. Mara marque sur la deuxième occasion bordelaise. Brest revient à nouveau au score grâce à Belaïli. Les bretons ratent de nombreuses occasions de prendre l’avantage. En seconde mi-temps Brest est dépassé. Les bordelais poussent et prennent définitivement l’avantage en deux minutes: Mara (73′) puis Dilrosun (75′).

Angers – Montpellier (2-0)

Dans ce match face à deux équipes qui n’ont rien à jouer, le club angevin fraichement racheté se montre le plus dangereux mais ne parvient pas à faire la différence. C’est Mangani qui donne l’ascendant à Angers sur pénalty (45’+1). En seconde période le match est plus posé et moins haletant. Pereira Lage marque le but du 2-0 à la 67′ minute.

Lorient – Troyes (1-1)

Troyes et Lorient jouent bien mais ce sont les troyens qui prennent l’avantage à la 22′ minute par Touzghar. Les deux équipes ont encore des occasions mais elles ne parviennent pas à se montrer dangereuses. Lorient cherche à revenir en seconde période et Laurienté va y parvenir à la 74′ minute. Le reste du match est assez calme à l’exception de l’expulsion de Kaboré (85′).

Paris – Metz (5-0)

Les messins font une bonne entame de match, se procurant de belles occasions, mais ils finissent par sombrer face aux nombreux assauts parisiens. Mbappé, en course pour le titre de meilleur buteur, fait trembler les filets par deux fois en trois minutes (25′, 28′). Les parisiens déroulent en fin de période et Neymar marque un troisième but pour Paris à la 32′ minute. En seconde période le match se complique encore pour Metz puisque Traoré est expulsé à la 58′ minute et que Mbappé avait marqué un quatrième but huit minutes plus tôt. Juste avant de sortir Di Maria marque pour son dernier match avec le club de la capitale (68′). La fin de match est coupée par de nombreuses célébrations parisiennes.

Clermont – Lyon (1-2)

Le premier acte est disputé et les deux équipes veulent finir cette saison en fanfare. Ce sont les gones qui ont l’avantage au tableau d’affichage à la mi-temps, grâce à Dembélé qui a marqué à la 26′ minute. Juste après la pause Aouar double la marque pour Lyon. Mais c’était sans compter sur Bayo qui à la 59′ redonne des espoirs à Clermont. Les locaux ne parviennent pas à revenir au score et les visiteurs s’imposent donc.

Lens – Monaco (2-2)

Dans un match où les deux équipes doivent faire un résultat, Ce sont les sang et or qui concrétisent en premier leurs occasions: Frankowski à la demi-heure. Les monégasques réagissent et Badiashile égalise quatre minutes plus tard. Au retour des vestiaires Ben Yedder donne l’avantage à Monaco (62′). Les lensois ne lâchent pas le match et Ganago égalise dans les dernières secondes du match (90’+6).

Reims – Nice (2-3)

La première période est totalement maitrisée par les champenois qui étouffent les aiglons. La domination rémoise est récompensée par les buts d’Ekitike (9′) et de Doumbia (18′). Au retour des vestiaires Nice retrouve des couleurs mais ne parvient pas à faire la différence, jusqu’à un superbe numéro de Delort. En effet l’attaquant niçois a réalisé un triplé en sept minutes: sur pénalty à la 75′, à la 77′ puis à la 82′ minute.

Marseille – Strasbourg (4-0)

Le match est ouvert avec des occasions pour les deux équipes, mais les marseillais sont plus prompts devant le but. En première mi-temps, Gerson donne l’ascendant au score à son équipe. Après la pause, Ünder (73′), Gerson à nouveau (89′), puis Bakambu (90’+3) font trembler les filets. Strasbourg a été trop maladroit devant le but marseillais pour espérer repartir avec un mailleur résultat.

Lille – Rennes (2-2)

Weah donne rapidement l’avantage à son équipe (11′). Les bretons poussent pour revenir au score mais ratent de nombreuses situations. Bourigeaud parvient tout de même à remettre les deux équipes à égalité à la 41′ minute. En seconde période les deux équipes ont de nombreuses possibilités de « scorer » mais elles ont du mal à faire la différence et à trouver les failles dans la défense adverse. À la 88′ minute, Weah marque un deuxième but et semble être le héros du soir, jusqu’à ce que Guirassy n’égalise à la 90’+3.

Ceux qui ont gagné des points ce week-end

  • Saint-Étienne qui arrache le match nul face à Nantes, grâce à Hamouma (tout un symbole) et au résultat de Metz. Ils disputeront les barrages pour se sauver en Ligue 1
  • Nice qui grâce à Delort accroche la cinquième place et jouera une coupe d’Europe la saison prochaine
  • Marseille qui a sorti un gros match et a profité du résultat de Monaco (ils peuvent remercier Lens) pour récupérer la deuxième place

Ceux qui ont assuré

  • Nantes qui termine sa saison sur une belle prestation malgré le match nul et a une belle neuvième place, surtout en voyant où ils étaient l’an dernier
  • Bordeaux qui malgré la descente termine sur une belle prestation qui pourrait presque laisser des regrets.
  • Paris qui a réalisé une performance à la hauteur du niveau de l’équipe, et termine la saison avec un dixième championnat de France
  • Lyon qui gagne ce dernier match mais termine à la huitième place à cause de résultats inconstants
  • Monaco qui peut être déçu du résultat, mais il faut se souvenir où ils étaient il y a quelques semaines et où ils sont aujourd’hui (troisième place)
  • Rennes qui arrache le match nul et l’Europa League dans les deniers instants de cette saison

Ceux qui ont perdu des points ce week-end

  • Metz qui perd face à Paris et à cause du match nul de Saint-Étienne glisse à la dix-neuvième place
  • Strasbourg qui a coulé à Marseille et perd son ticket européen pour la saison prochaine